Bien choisir sa pompe à chaleur air-eau : Les conseils

Dans la recherche de la solution idéale pour le chauffage ou la climatisation, un ménage peut opter pour une pompe à chaleur air-eau. L’utilisation de cet appareil occasionne l’obtention d’aides financières octroyées par l’État français. Aussi ne manque-t-il pas d’atouts, notamment en termes de coût et de facilité d’installation. Afin d’éviter au mieux des désagréments à l’utilisation, il est nécessaire de se baser sur certains critères lors de l’achat d’une pompe à chaleur air-eau. Ci-après des conseils qui aident à choisir des modèles qui procurent uniquement des avantages aux consommateurs.

Tenir compte des besoins

Les fournisseurs de pompe à chaleur air-eau proposent des modèles différents pour satisfaire au mieux les besoins de la clientèle. Les consommateurs peuvent choisir entre deux types de PAC air-eau :

  • Monobloc

Pour les utilisateurs en attente d’une facilité accrue d’installation, ce modèle dispose d’un compresseur et d’une unité hydraulique branchés au module externe. Une liaison hydraulique assure le contact avec le circuit de chauffage.

  • Bibloc

Version plus performante que le système monobloc, la PAC air-eau bibloc se compose d’un compresseur logé en dehors du circuit hydraulique. Dans ce cas, la liaison frigorifique intervient dans le raccord des deux modules (intérieur et extérieur). Le coût d’installation est en l’occurrence plus élevé que celui de la PAC monobloc.

Considérer la puissance calorifique

Prendre en compte la puissance calorifique d’une thermopompe est importante, car sur celle-ci repose la réelle capacité de l’appareil à produire de la chaleur. Pour que l’acheteur puisse s’assurer d’avoir le meilleur modèle, il devra solliciter un dimensionnement par un professionnel. Cet expert prendra soin de faire en sorte que l’appareil consomme de l’énergie électrique optimale. Dans la réalisation d’un dimensionnement, la PAC air-eau devra afficher au moins 5 et tout au plus 20 kW.

Vérifier le coefficient de performance

Pour mieux s’assurer du prix d’une pompe à chaleur et de son rendement, il est primordial de vérifier toujours le coefficient de performance ou COP. Par définition, il s’agit d’un indicateur du rapport entre l’énergie électrique nécessaire pour la production d’une quantité calorifique définie. Certains modèles affichent un COP de 3, qui se traduit par 3 kW de chaleur produite pour une consommation électrique de 1 kW.

Sélectionner des émetteurs calorifiques convenables

Il est indispensable de tenir compte des besoins quotidiens et périodiques pour choisir les émetteurs joints à une pompe à chaleur air-eau. Les distributeurs proposent :

  • Les ventilo-convecteurs, dont un modèle courant et très prisé,
  • Le chauffage sol
  • Les resurchauffeurs basse température
  • Les resurchauffeurs haute température
  • Les modules à coffrets pour une installation encastrée

Attacher le regard sur les normes

Les normes mentionnées sur l’emballage ou sur l’appareil doivent être vérifiées pour s’assurer de la qualité de la PAC air-eau. Si le modèle contient la référence « CE », l’acheteur a sous ses mains une thermopompe air-eau dont la fabrication respecte les mesures de sécurité. Il existe des dispositifs ayant passé sous des contrôles techniques, et validés par l’AFNOR ; ce sont les PAC air-eau comportant la norme NFPAC. D’autres sont certifiés Eurovent ou Qualipac.